Dépôt RATP de Croix-Nivert : 150 à 200 salariés rassemblés contre l’arbitraire patronal !

Publié le par Collectif PCF RATP Bus

Dépôt RATP de Croix-Nivert : 150 à 200 salariés rassemblés contre l’arbitraire patronal !

Pcf Paris 15, 6 décembre 2013

Jeudi 5 décembre, autour de 150 agents de Croix-Nivert, soutenus par des agents d’autres centres RATP et des militants CGT d’autres entreprises, AP-HP, Poste, hôpitaux, SNCF…, ont occupé la cour du dépôt RATP bus. L’appel local à la grève, lancé il y a à peine une semaine, a été suivi à 40%.

Visiblement, la direction, qui se targue, enquêtes à l’appui, de si bien connaître l’état d’esprit de son personnel, ne s’attendait pas à une telle mobilisation quand elle a décidé de convoquer en entretien disciplinaire un militant CGT sans le moindre commencement de motif.

 

Une délégation fournie est montée à la rencontre de la directrice pour lui l'expliquer (à nouveau), avant l'entretien qui a confirmé l'absence d'éléments à charge.

 

131205_RATP-1234.pngL’exaspération grandit parmi les machinistes. Depuis des mois, les sanctions disciplinaires se multiplient le plus souvent pour des broutilles. La direction du dépôt applique avec zèle une politique de pression et d’intimidation pour faire passer ses objectifs de « productivité » et pour essayer de faire taire les personnels. La dégradation des conditions de travail et du service public devient intolérable.

Cette fois-ci, c’est à un militant CGT que s’attaque la direction, justement l’un de ceux – il le faisait encore la veille même – qui accompagnent et défendent ses collègues en entretien, l’un de ceux qui défendent pied à pied les acquis sociaux et les conditions de travail dans le dépôt, l’un de ceux qui animent la riposte locale à la politique de mise en concurrence.

L’élan de solidarité dépasse sa personne. La direction du dépôt ne pouvait pas faire mieux comprendre la cohérence de sa politique qu’en tentant de sanctionner le camarade.

La volonté de résistance est massive. Localement, on a retrouvé le taux de mobilisation de la journée de grève du mois de juin dans tout le département bus contre la casse des horaires de travail.

La situation sociale est explosive dans le pays, disent les media et les sondages. Elle l’est à la RATP comme elle l’est à la SNCF, où elle se traduit notamment par une mobilisation croissante contre la réforme ferroviaire.

Communistes de la RATP et de la section du PCF Paris 15, nous étions présents pour apporter notre soutien au camarade et au mouvement.

Nous continuerons à participer à la mobilisation globale contre l’ensemble de la politique de privatisation, au nom des directives européennes, et précise contre chacun de ses aspects.  

Commenter cet article

serrurier paris 17/02/2015 09:41

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

electricite paris 3 31/01/2015 22:58

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement